Ville de Huningue
Huningue - masque image tête de chapitre
Ville de Huningue -

plan de ville

Plan de la ville de Huningue

météo

Meteo

D'hier à aujourd'hui

Huningue, chef-lieu du canton du même nom, situé sur le Rhin au coin des Trois Frontières, forteresse construite par Vauban sous Louis XIV, compte actuellement près de 6500 habitants.

Reddition de Huningue E. DetailleLe nom de Huningue apparaît pour la première fois dans un document daté de 828. Durant le Moyen-Age, il désigne un village et une grande propriété appelée Colonge. Celle-ci appartient au chapitre cathédrale de Bâle.
Le village, à partir d’un moment qu’on ne peut préciser, est propriété des Habsbourg mais, il est toujours convoité par Bâle qui, durant un siècle, le possède comme gage d’emprunts accordés aux Habsbourg.

Par le Traité de Westphalie, Huningue, comme toutes les possessions habsbourgeoises en Alsace, passe à la couronne de France.


"Reddition de Huningue"
E. Detaille (1848-1912)

Comme c’est un point de franchissement du Rhin, Louis XIV, en 1679, y fait construire par Vauban une forteresse que Bâle considérera toujours comme une menace.

La forteresse joue son rôle de verrou durant 136 ans. Mais, après les sièges de 1796/1797 et de 1813 à 1815 qui lient au nom de Huningue, ceux de ses défenseurs (Abbatucci, Chancel et Barbanègre), elle est démantelée sur exigence de la Suisse.

Forteresse de Huningue
 
Dessin d'Emmanuel BÜCHEL (1749)


En 1846, le rétrécissement du ban communal au profit des communes de Saint-Louis et Village-Neuf condamne toute perspective de développement.

Plan de la forteresse

Huningue vit alors pauvrement comme ville de garnison jusqu’en 1876. Vers la fin du XIX ème siècle, l’industrie y fait son apparition, la population augmente, la ville se dote des équipements d’une cité moderne : réseaux d’eau, de gaz, d’électricité, de tout-à l’égout, de tram.
L’essor est arrêté par la Première Guerre Mondiale, la crise des années 30, la Seconde Guerre Mondiale enfin qui endommage gravement la ville détruite à 60 % et ne pouvant plus donner abri qu’à 2900 habitants au lieu des 4000 d’avant-guerre.

La période de reconstruction péniblement terminée, Huningue reprend conscience de sa vocation industrielle. La proximité de Bâle avec sa puissante industrie lui ouvre de nouvelles possibilités. Le Conseil Municipal d’alors crée dans la rue de Bâle, sur près de 100 hectares, une Zone Industrielle bien équipée, occupée surtout par des usines chimiques.
Une nouvelle zone dite “Huningue Nord” et allant vers Village-Neuf est venue s’ajouter à la Zone Sud. Elle est gérée par un Syndicat intercommunal dont Huningue fait partie (le SIPES) dont la Communauté de Communes des Trois Frontières a depuis repris les compétences.
Elle comprend également une Zone Portuaire en constant développement et qui est gérée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mulhouse.

Huningue est donc une petite ville industrielle au riche passé, voisine de Bâle et de l’Allemagne, proche de Mulhouse et de l’Euroairport, dotée de tous les équipements modernes avec un secteur tertiaire bien développé.

Notre cité est aussi jumelée avec Soustons, en souvenir de l’évacuation de 1939 et de l’accueil fait par les Landais et avec Weil-am-Rhein pour mieux sceller l’union européenne à l’échelle locale.

Avec notamment le Parc des eaux vives et le centre socio-culturel Le Triangle, Huningue possède tous les éléments pour offrir à ses citoyens un cadre de vie agréable à l’orée du XXIe siècle.

 



Retour

Code de sécurité*
Recopiez le code de sécurité

(*) Champs obligatoires

L'agenda
+ Tout l'agenda

Webcam place Abbatucci

Live Stream
+ En savoir plus + La place Abbatucci en direct

Tennis tout public

Tennis tout public

Réservez toute l'année votre court de tennis dans le complexe couvert.

+ En savoir plus

Parking gratuit 1h + dimanche, jours fériés et après 19h

Parking gratuit 1h + dimanche, jours fériés et après 19h + En savoir plus
imprimer la pageImprimer la page Partager le contenu de cette pageenvoyer à un ami haut de page haut de page