Risques nucléaires

Consignes d'utilisation des comprimés d'iode

En cas d'accident nucléaire, des rejets d'iode radioactif dans l'air peuvent se produire. Les comprimés d'iode stable dosés à 65 mg (iodure de potassium) protègent, pendant 24h, la glande thyroïde contre les effets de l'iode radioactif.

Quand ?

Pour être efficaces, les comprimés d'iode doivent être pris au bon moment.

Les comprimés d'iode doivent être absorbés uniquement sur ordre du préfet (relayé par radio, TV, véhicules avec haut-parleur...).

Comment ?

Dissoudre les comprimés d'iode dans une boisson, ou les avaler directement, en 1 prise.

  • Adultes (y compris femmes enceintes et allaitant) et enfants de plus de 12 ans : 2 comprimés d'iode
  • Enfants de 3 à 12 ans : 1 comprimé d'iode
  • Enfants de 1 mois à 3 ans : 1/2 comprimé d'iode
  • Enfants de moins de 1 mois : 1/4 de comprimé d'iode

Après dissolution du comprimé d'iode dans une boisson (eau, lait, jus de fruit), la solution obtenue ne peut être conservée et doit être prise immédiatement. Cette dissolution permet de diminuer le goût métallique.

Autres actions de protection

D'autres actions de protection contre les risques liés aux rejets radioactifs pourront être prescrites par le préfet :

  • la mise à l'abri et à l'écoute des médias à l'intérieur d'un bâtiment en dur, en fermant les portes et les fenêtres et en arrêtant les ventilations mécaniques,
  • l'évacuation, en fonction de l'importance des rejets et de l'évolution de la situation.

Contre-indications
En dehors d'une allergie connue et de quelques pathologies immunologiques préexistantes rarissimes (dermatites herpétiformes ou vasculantes hypo complémentaires), il n'y a pas de contre-indication à l'administration d'iodure de potassium.

Précautions d'emploi
Si vous avez eu une réaction antérieure lors d'une injection de contraste radiologique, de l'emploi d'un antiseptique à base d'iode sur la peau, ou de la consommation de poissons, de crustacés ou de mollusques, ainsi que chez les sujets porteurs de goitres anciens, un avis médical est souhaitable avant la prise de comprimés d'iode. Il est recommandé que les femmes enceintes ou allaitant, les nourrissons et enfants de moins de un an, les personnes ayant un antécédent ou une pathologie thyroïdienne en cours, consultent un médecin après la prise de comprimés d'iode, dès que la situation le permettra.

Interactions avec d'autres médicaments
Si vous devez prendre un médicament antiacide, vous devez différer la prise de ce médicament d'au moins deux heures après la prise d'iode, car il peut réduire l'efficacité de l'iode.

Effets indésirables
Il peut exceptionnellement être observé des effets indésirables, notamment : poussées de fièvre, douleurs articulaires, éruptions cutanées transitoires et spontanément régressives, réaction allergiques (œdème, trouble respiratoire). En cas de manifestation d'effets indésirables, demandez un avis médical.

Vivre à Huningue
Faire étape à Huningue
S'installer à Huningue
S'informer à Huningue

J'accepte explicitement l'utilisation de mes coordonnées pour si nécessaire me recontacter à propos de ma demande exprimée à travers ce formulaire. Les données seront stockées le temps de leur traitement.
Code de sécurité*
Recopiez le code de sécurité

(*) Champs obligatoires

J'accepte explicitement l'utilisation de mes coordonnées pour si nécessaire me recontacter à propos de ma demande exprimée à travers ce formulaire. Les données seront stockées le temps de leur traitement.
Code de sécurité*
Recopiez le code de sécurité

(*) Champs obligatoires